Bon à savoir...

Aménager une mare au jardin

INFO

Aménager un biotope aquatique, un étang ou une mare et le garnir de plantes demande un certain nombre de connaissances spécifiques. Il est conseillé de lire la littérature spécialisée à ce sujet ou de prendre conseil auprès des professionnels.

CONDITIONS GÉNÉRALES PRÉALABLES

Pour réussir l’aménagement d’un plan d’eau qui attirera l'oeil au jardin, certaines conditions doivent être respectées.

  • Emplacement
    Le plan d’eau doit être ensoleillé pendant 6 à 8 heures par jour. Les endroits ombragés ne conviennent pas.
  • Dimensions
    La surface du plan d’eau devrait avoir au minimum 7 à 10 m2
  • Profondeur
    La profondeur doit être d’au moins 60 à 80 cm. Plus le plan d’eau est profond mieux c’est. La profondeur doit êtr isante pour que l’eau ne se réchauffe pas trop. De plus, il ne gèlera pas complètement et les dépôts le combleront moins rapidement.
  • Bords
    Les bords du plan d’eau devraient être plats à certains endroits. Idéalement, la pente est de 1:2 voire moins inclinée. Cela permet un aménagement optimal des bords. C’est en effet là que l’activité biologique est la plus dynamique, avec une grande diversité dans la faune et la flore.
A - Lebensbereiche im und um den Gartenteich

LA VIE DANS ET AUTOUR DE LA MARE

L’espace dans et autour de la mare peut être divisé en cinq zones aux conditions spécifiques. Chacune d’elle correspond à un type de plantation.

  • La zone de jardin tout autour de l’étang, avec un sol de jardin normal, humide à frais, qui n’est pas en contact avec l’eau de la mare. Ici poussent des buissons, des arbustes d’ornement et des conifères, des plantes vivaces, des fougères et des graminées.
  • La zone humide avec son sol constamment humide. On y trouve des plantes qui apprécient la proximité de l’eau. Pour les vivaces, on parle du milieu de vie rives et berges 1 (RB1).
  • Vient ensuite la zone marécageuse qui s’étend de 10 cm en-dessus de la ligne de surface de l'eau jusqu'à 10 cm en-dessous de cette même ligne. On parle ici du milieu de vie rives et berges 2 (RB2). On y trouve les plantes aquatiques proprement dites.
  • Les plantes de la zone aquatique peu profonde sont en permanence dans l’eau. Le niveau de l’eau se situe entre 10 et 40 cm (milieu aquatique AQ1).
  • La zone des nénuphars n’est pas réservée à ces seuls derniers, on y trouve également des plantes qui flottent grâce à leurs feuilles et des plantes complètement immergées (milieux aquatiques AQ2 à AQ4).

Vous trouverez un assortiment de plantes pour cette zone dans le livre «Arbres et plantes pour nos jardins».

B

CONSTRUCTION D’UN PLAN D’AU AU JARDIN

  • Définir et piqueter la surface destinée à la mare en prévoyant large.
  • Creuser le trou. Pour atteindre une profondeur minimale d'eau de 60 à 80 cm, il est nécessaire de creuser à l’endroit le plus profond jusqu'à 80 à 100 cm. Utiliser la terre enlevée pour aménager le jardin environnant ou l’évacuer.
  • Donner la forme voulue à la mare et aux zones de différentes profondeurs.
  • B Déterminer la grandeur de feuille imperméable nécessaire. Pour ce faire, posez une ficelle à l’endroit le plus large et une autre à l’endroit le plus long du trou. Ces ficelles vous permettront de calculer les dimensions de la feuille. Ajouter 20 cm à chaque bord, soit 40 cm sur la longueur totale et 40 cm sur la largeur totale.
C
  1. C Enlever les grosses pierres du terrain préparé et le recouvrir d’une couche de sable de 2 cm.
  2. Poser un non-tissé de protection acheté dans le commerce spécialisé pour protéger la feuille imperméable.
  3. Étendre la feuille imperméable sur le non-tissé. Utiliser une feuille de bonne qualité, d’au moins 1 mm d’épaisseur. La feuille doit être d’une seule pièce. Il est possible d’acheter une feuille aux dimensions voulues dans le commerce spécialisé. Pour les mares de grandes dimensions nécessitant plusieurs feuilles, celle-ci doivent être assemblées sur place, par soudage. Il vaut mieux confier ce travail au spécialiste.
  4. Poser éventuellement un deuxième non-tissé sur la feuille pour la protéger, en particulier si l’on utilise de grandes pierres pour décorer l’étang.
  5. Recouvrir toute la surface de l’étang avec une couche de 10 cm de gravier lavé. Utiliser différentes dimensions de gravier pour varier les effets.
D
  • Garnir les endroits qui accueilleront des plantes avec de la terre spéciale pour plantes aquatiques. Ces substrats sont vendus dans le commerce spécialisé. Ne jamais mettre de compost dans un plan d’eau.
  • D La façon dont le bord de la mare est aménagé, c’est à dire la transition entre le plan d’eau et le jardin, revêt une importance particulière. La feuille doit dépasser du sol d’environ 1 cm. Dans les bords de la mare, mieux vaut utiliser du gravier que de la terre. Cette dernière absorberait une grande quantité d’eau qui serait continuellement évaporée. Les endroits inesthétiques du bord de la mare seront cachés en disposant les plantes de manière adéquate.

PLANTATION

Lors de la plantation du bassin, on respectera les consignes suivantes:

  • Un bon tiers de la surface du plan d’eau devrait rester libre de toute plantation. Il faut y penser au moment de planter, pour que ce rapport eau / plantes reste constant malgré la croissance de ces dernières.
  • Les plantes doivent être aussi variées que possible. Les plantes se développent de façon différente d’une mare à l’autre, et certaines espèces prolifèrent mieux que d’autres, en fonction de chaque situation.
  • Au moins un quart des plantes devraient être des plantes aquatiques qui croissent dans l’eau. Ce sont elles en effet qui maintiennent l’eau claire.
  • Planter 2 à 3 plantes au m2. Ne pas lésiner sur la quantité des plantes. Celles-ci aident grandement dès le départ l’étang à trouver son équilibre biologique. Si les plantes manquent, il lui faudra plus longtemps.
  • Le choix des plantes est décisif. Les petites surfaces exigent des plantes différentes que les grandes surfaces. On évitera en particulier des espèces très prolifiques dans les petits plans d’eau. Votre jardinier saura vous conseiller à ce sujet.
E
  • ELes nénuphars sont les rois de l’étang. Ils aiment la chaleur, l’eau calme et un emplacement ensoleillé. Il convient de respecter le niveau d’eau nécessaire qui ne doit être ni trop haut ni trop bas. En fonction de l’espèce, le besoin de place et le niveau d’eau varie. Cependant, on peut garder en tête la règle suivante:
    Dans 15 à 30 cm d’eau => Place nécessaire 0,5 m² à 0,75 m²
    Dans 40 à 60 cm d’eau => Place nécessaire 1 m² à 2 m²
    Dans 60 à 120 cm d’eau => Place nécessaire 4 m² à 10 m²
    Pour planter les nénuphars, former une petite butte au fond de l’étang. Il est également possible de les planter dans des corbeilles.

ENTRETIEN

  • Rabattre les graminées avant la pousse au printemps, à environ 5 cm en-dessus de la surface de l’eau.
  • En cas de besoin, procéder à un apport d’engrais. Utiliser un engrais adapté.
  • Tout au long de l’année, éliminer les feuilles mortes et les autres parties des plantes fanées, afin que les éléments nutritifs qu’elles contiennent ne se répandent pas dans l’eau.
  • Si les plantes aquatiques prolifèrent trop en été, en éliminer une partie.
  • En automne, enlever les plantes aquatiques fanées.
  • Surtout ne pas rabattre les graminées en automne.
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen